15 Avr 2021 Pas de commentaires Animation, Compostage, Faire soi-même, Jardin au naturel, Jardins Partagés, Réduire les déchets

Une haie sèche (ou haie morte) est une structure en forme de haie composée exclusivement de végétaux. Ce peut être les branches trop grosse pour s’en servir pour pailler ou pour faire du compost ou pour faire des nids à hérisson 🦔.

Il s’agit ainsi d’éviter des allés retours à la déchetterie qui sont énergivores. Ou encore les dépôts sauvages pour ne pas voir son déchet. Ou encore pire de brûler ses déchets verts de jardin (nous vous rappelons que cette pratique est interdite de façon générale et permanente).

Après la taille des arbres fruitiers du jardin Lapanouse, nous avions beaucoup de branches. Nous avons d’abord pensé louer un broyeur et en faire du broyat de bois à mettre au pied de nos plantes et puis l’idée de la haie sèche est arrivée. Il faut la construire rapidement, car en séchant les branches deviennent cassantes et plus dures à tresser.

Pour construire notre haie sèche, nous avons planté des poteaux inutilisés au quatre coins, idéalement les haies sèches sont composées exclusivement de déchets. Nous avons utilisé les plus grosses branches pour finir l’armature de la structure en les intercalant entre les poteaux des angles. Nous les avons taillé en pointe pour les enfoncer au moins de 30cm.

C’est un travail minutieux de tressage des branches plus fines qui a fini de construire la haie. Une fois fini, nous pouvons déposer au centre de la haie tous les morceaux de bois et les végétaux qui trainent au jardin. Au fur et à mesure, ils vont se dégrader, laissant la place pour les tailles de l’année prochaine. Des plantes peuvent y pousser et orner la structure.

Les haies sèches sont un outil idéal pour un jardin partagé. Cela permet d’avoir une solution esthétique, écologique et reproductible facilement pour les déchets verts. C’est un support pédagogique intéressant et un bon allier au rangement, pour éviter de laisser trainer les déchets verts du jardin. Et un abris merveilleux pour tous les insectes et la micro (et macro)-faune !

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *