4 Nov 2021 Pas de commentaires Faire soi-même, Toilettes sèches

Nous vous invitons à équiper votre toilette sèche d’un séparateur d’urine.

Les avantages sont nombreux :

– alléger le poids de la poubelle (on compte 150g de matière fécale par jour contre 250ml à chaque pipi)

– alléger de fait le besoin en matière sèche

– éviter les odeurs qui viennent principalement de l’urine qui se transforme en ammoniaque en contact avec l’oxygène

– rééquilibrer le composteur de toilette sèche souvent trop carboné (en rajoutant l’urine azotée sans matière sèche)

– de collecter l’urine pour une valorisation au jardin

– contraindre (enfin) les personnes ayant un pénis à uriner assis

Nous ne connaissons qu’un désavantage pour les personnes ayant un jet d’urine trop fort (attention aux éclaboussures) ou les petites personnes (difficultés à viser dans le séparateur).

Dans notre local au 7, rue du mas de Bories à Albi nous proposons à la vente ces produits choisis et testés !

We pee : 44 €

Le we pee est la fabrication la moins couteuse du marché.  Ce séparateur existe en blanc et en noir. Pour une utilisation courante et en intérieur nous recommandons qu’il soit équipé d’une membrane permettant que les odeurs ne remontent pas.

L’avantage son prix, le désavantage la petite goutte d’urine qui peut se glisser sur son rebord.

le TROPBOLO : 99€

Le TROBOLO est une fabrication Suisse avec un très bon service après vente et un site internet plein de bonnes astuces. Il n’y a aucun problème de gouttelette d’urine sur ce modèle puisqu’il dispose d’un retour. Il est vendu avec sa pièce grillagée pour le raccorder à une évacuation.

L’avantage la ressource en ligne, le désavantage le prix.

l’urinoir Ti’Pi : à partir de 110€

Pour les pipi debout, Vesbateco a mis au point un urinoir à fixer au mur. Il est vendu avec ses raccords de plomberie.

l’Uritonnoir : 25€

Pour une utilisation en extérieur, en appoint dans le jardin, Faltazi a mis au point l’Uritonnoir.

 

Pour une installation pleines de bons conseils suivez la fiche technique écrite par le Réseau de l'Assainissement Écologique : https://reseau-assainissement-ecologique.org/wp-content/uploads/2020/11/fiche-separation.pdf

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *